C’est par un hommage à Jean-Louis Tirard, l’adjoint au maire de Saint-Égrève, récemment décédé, que Michèle Cedrin, présidente départementale du MoDem, a présenté ses vœux à la fédération iséroise. Des vœux qu’elle a placés sous le signe de « l’exigence de la vérité » dans la mesure où « nous sommes le parti de la vérité dite au pays ».

Réduction des déficits publics, production française, « François Bayrou a été un précurseur ». Si « 2012 aura été l’année de scores électoraux qui n’étaient pas à la hauteur de nos espérances », il convient donc de ne pas baisser la garde en matière de « moralisation de la vie publique ».

En d’autres termes, ce serait « une escroquerie politique vis-à-vis des Français » si la loi sur le non-cumul des mandats n’était pas votée avant les municipales de 2014. Des municipales que le MoDem abordera « sous le signe de l’unité, en fonction des personnalités et des projets, au-delà des étiquettes politiques ».